ecommerce en France

L’e-commerce est devenu un secteur prolifique autant pour les grandes entreprises que pour les PME/TPE. La France n’échappe pas à cette tendance qui se fait de plus en plus présente chaque année. Pour bien comprendre la place de l’e commerce en France un récapitulatif sous forme de bilan s’impose.

Les secteurs les plus prolifiques en e commerce en France

L’e-commerce n’a plus de limite de nos jours, presque tous les secteurs proposent leur service en ligne. Étant donné qu’environ 9 internautes sur 10 effectuent des achats en ligne, on se doute bien que l’offre se doit de couvrir la demande. Parmi les secteurs les plus prolifiques en ligne, celui de l’habillement/mode est en haut de podium. Ce secteur représente environ 58 % des achats en ligne. Il est suivi de près par les produits culturels qui représentent 50 %.

À la troisième place, on cite le secteur du voyage et du tourisme qui représente 40 %. Le secteur des jeux/jouets et le secteur des chaussures sont tous 2 à la 5e place avec 39 %. Pour faire un top, on cite en dernier lieu secteur des produits électroménager et techniques avec 38 %.

En accord avec ce top, Amazon est à la première place des sites internet les plus visités en France avec ses 29 701 000 visiteurs (uniques moyens par mois). À la 2e place, on retrouve Cdiscount avec 20 157 000 de visiteurs. On peut aussi citer Fnac (14 470 000), Veepee (13 380 000) et Booking.com (12 210 000). 50 % des visites sur ces 5 sites d’e-commerce ont été effectué depuis un mobile.

Le secteur de l’emballage, un secteur plein d’avenir

Même s’il ne figure pas dans le top 5, le secteur de l’emballage est l’un des secteurs avec un potentiel e-commerce très élevé. En effet, la majorité des sites de commerce électronique en France utilise de l’emballage pour la livraison. Ainsi, cette configuration permet au secteur de l’emballage de prendre de plus en plus d’ampleur en proposant une vaste gamme d’emballages adaptés aux demandes.

Il faut savoir que les besoins en emballage ont beaucoup évolué depuis ces dernières années. Outre les critères de qualité comme la résistance, il faut aussi prendre en compte le critère environnement. Il faut donc proposer à la clientèle, entreprise ou particulier, des emballages écologiques et durables. Parmi les types d’emballage qui réponde aux critères de qualité, les enveloppes krafts sont les nouvelles références.

Les acheteurs français en ligne

38,8 millions de Français font leur achat depuis un site de vente en ligne en France. On remarque que les acheteurs sur les sites commerce électronique en France sont principalement des jeunes de moins 35 ans. Ce sont les jeunes entre 25 et 34 ans qui sont les plus grands acheteurs français en ligne avec un taux de 96,4 %.

Avec l’avènement de l’e-commerce sur mobile, de plus en plus de jeunes consommateurs s’intéressent à l’achat sur un site e-commerce. 13, 8 millions de français ont déjà fait un achat sur un site de vente en ligne en France ou étranger. Ainsi, les jeunes de 18 à 24 ans représentent 94,4 % des acheteurs français.

Mais l’achat en ligne n’est pas réservé uniquement aux jeunes, les personnes âgées commencent également à prendre part. En effet, 8 personnes sur 10 effectuées des achats en ligne. Cela concerne les 65 ans et plus qui les 84,8 % des acheteurs français. Si on classifie les consommateurs par sexe, on remarque que les acheteurs masculins sont plus nombreux, soit 89,4 % contre 85,6 % chez les femmes.

Pour ce qui du montant, elle est d’environ 61,5 euros par transaction. À noter qu’en moyenne, un acheteur internaute fait 39 transactions en moyenne en ligne, soit environ 2420 euros.

Les données utilisées ici et ci-dessous sont issues du bilan proposé par Fevad.com (https://www.fevad.com/wp-content/uploads/2019/06/Chiffres-Cles-2019_BasDef-1.pdf)

Les vendeurs sur un site de vente en ligne en France

On distingue 2 grands types de vendeurs sur un site e-commerce. D’un côté, il y a les vendeurs qui opèrent spécifiquement sur internet et ceux qui ont un ou plusieurs points de vente. Il peut s’agir d’une entreprise de grande envergure ou d’une PME/TPE qui vend ses produits ou servir aux particuliers. On note qu’il y a une nette progression des sites e-commerce avec près de 180 000 sites marchands actifs. Confiant dans l’avenir, bon nombre des dirigeants de ses sites e-commerce recrute des salariés afin d’augmenter l’effectif.

Pour les grands sites leaders, l’augmentation des effectifs est d’environ 51 % pour 2018. La prévision pour 2019 est d’environ 49 %. Du côté des PME/PTE, le recrutement en 2018 est d’au moins un salarié avec une moyenne générale de 16 %. La prévision pour 2019 est de 23 %. Mais une question se pose, l’e-commerce est-il rentable ?

Il s’agit là d’une question cruciale pour tous les particuliers souhaitant se lancer en e-commerce ou attirer des clients dans son magasin. Pour le cas des sites leaders, cela est rentable à hauteur de 60 % et à l’équilibre à 13 %. Du côté des sites de PME/TPE, c’est rentable à hauteur de 53 % et à l’équilibre à hauteur de 30 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *